Pour limiter les captures des petites nasses, les professionnels testent des changements de maillage



La nasse changeante (Nasarius mutabilis) est un petit coquillage exploité depuis peu par les navires "petits métiers" du Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. Elle est malgré tout une espèce très importante dans le chiffre d’affaires de certains armements. Pour limiter les risques de surexploitation de cette nouvelle ressource et mieux la valoriser, l'Organisation de Producteurs (OP) du Sud a sollicité l'appui technique du Cépralmar pour travailler sur l'optimisation des méthodes de tri des captures afin de laisser les plus petits individus dans leur habitat naturel.


Un des axes de travail est la modification de l’engin de pêche utilisé. Il s'agit classiquement de nasses disposant d'un maillage de 10 mm. Des maillages de 12 et 14 mm vont être testées avec l’appui d’un pêcheur professionnel du Grau d’Agde. Un comparatif des captures des filières aux maillages différents sera réalisé. Actuellement, une filière de nasses classiques est en cours de modification. Ce travail est réalisé par des étudiants du Lycée de la Mer Paul Bousquet (Sète).


Ce projet porté par l’OP du Sud bénéficie du soutien financier de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, du Département du Gard et du Département de l'Hérault.

SITE CÉPRALMAR : PRÉSENTATION - MISSIONS - EQUIPE - STATUTS - CONTACT
SITE FILIÈRES MARITIMES : PECHE - CULTURES MARINES - MILIEUX DE PRODUCTION - OUTILS
MENTIONS LÉGALES - Dernière mise à jour : 26/06/2017