Mortalités, prédation, fermetures de la commercialisation : état des lieux et impact pour la profession conchylicole



Depuis plusieurs années, les entreprises conchylicoles régionales sont fragilisées par d’importantes pertes de coquillages liées à la présence d’agents pathogènes dans le milieu d’une part, et à la prédation d’autre part. A cela s’ajoutent des fermetures ponctuelles de la commercialisation liées à une contamination bactérienne ou un bloom de phytoplancton toxique.


L’augmentation des prix de vente des coquillages et la réorientation de certaines stratégies d’entreprises permettent à la profession de se maintenir mais aucune donnée chiffrée n’était localement disponible à ce sujet. Aussi, en 2014, le CEPRALMAR a réalisé une enquête auprès de 35 entreprises régionales afin d’établir un état des lieux de la profession et chiffrer l’impact de ces différentes problématiques sur la rentabilité des entreprises.

Documents à Télécharger :

Rapport mortalités, prédation et fermetures de la commercialisation ( 1010Ko )

Synthèse impact mortalités, prédation et fermeture ( 811Ko )

SITE CÉPRALMAR : PRÉSENTATION - MISSIONS - EQUIPE - STATUTS - CONTACT
SITE FILIÈRES MARITIMES : PECHE - CULTURES MARINES - MILIEUX DE PRODUCTION - OUTILS
MENTIONS LÉGALES - Dernière mise à jour : 13/09/2017