Le Dyneema se développe !



Depuis quelques temps, plusieurs chalutiers opérant sur le Golfe du Lion modifient leurs chaluts de fond en remplaçant le polyéthylène par du Dyneema afin de réduire leur consommation énergétique.

 

C'est également ce qu'a fait la Scapêche sur 2 de ses chalutiers : un 46 m travaillant avec un chalut simple en ouest-Ecosse et un 24 m avec des chaluts jumeaux en Mer celtique. Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet REDOC (Réduction de la consommation par l'utilisation de chalut de fond en Dyneema), projet porté par la Scapêche et financé par France Filière Pêche. Dans les deux cas, les panneaux ont été réduits de 20 % en surface et 10 % en poids. La rallonge et le cul du chalut n'ont pas été modifié mais l'ensemble des alèzes du corps du chalut ont été fait avec du Dynneema.

 

Au bout d'un an, dans les deux cas, la consommation a baissé de l'ordre de 10 %. Ce résultat est cependant à confirmer pour le 46 m car le sistership à également baissé sa consommation sans modifier son chalut. La consommation d'alèze a été légèrement réduite pour le 46 m, et très significativement pour le 24 m. Ces essais doivent être prolongé mais la Scapêche envisage d'équiper ses autres 24 m pratiquant le même métier. L'ensemble du rapport est disponible en pièce jointe.

 

Les résultats du projet REDOC sont donc en concordance avec ceux obtenus par le Cépralmar dans le projet RP3E. A ce stade la Scapêche n'a pas fait d'essai de modification de fûnes en utilisant par exemple le Dynex. L'utilisation de ces nouveaux matériaux semble pourtant particulièrement intéressant en terme de longévité et donc en gain d'investissement. C'est du moins ce que le projet RP3E à démontré ainsi que la bibliographie disponible sur le sujet.

Document à Télécharger :

Rapport final REDOC.pdf ( 2Mo )

SITE CÉPRALMAR : PRÉSENTATION - MISSIONS - EQUIPE - STATUTS - CONTACT
SITE FILIÈRES MARITIMES : PECHE - CULTURES MARINES - MILIEUX DE PRODUCTION - OUTILS
MENTIONS LÉGALES - Dernière mise à jour : 12/10/2017