La pompe-hélice : une véritable piste d’économie d’énergie pour les chalutiers ?



Le 22 octobre 2015 avait lieu les 27èmes rencontres de l’AGLIA. Elles avaient pour thème l’innovation dans la pêche et les cultures marines. L’ensemble du programme est disponible ici.

 

Lors de cette journée, les premiers résultats du projet Optipropulseur ont été présentés par Laurent Mermier (Ship-ST). Pour mémoire, il s’agissait de valider sur un navire en exploitation (l’Alexandra, chalutier de 24m de l’armement Arcobreizh) l’utilisation d’une pompe-hélice afin de réduire la facture énergétique du navire, sans modification de jauge ou de puissance.
Dans le cas de l’Alexandra, l’économie constatée par le patron pêcheur est de 15% en route (a priori gain non exclusivement dû à la pompe-hélice mais aussi à l’optimisation des réglages du moteur) et de 16-17% en chalutage.
Ces résultats sont très prometteurs pour les navires travaillant aux arts trainants. Le coût actuel d’un tel système est de l’ordre de 70 000 € et d’environ 10 jours d’immobilisation du navire. Il est donc opportun d’envisager cette installation lors de l’arrêt technique.
L’ensemble des résultats du projet sera disponible fin 2015 à la finalisation du rapport.

Document à Télécharger :

Optipropulseur_AGLIA_Biarritz.pdf ( 4Mo )

SITE CÉPRALMAR : PRÉSENTATION - MISSIONS - EQUIPE - STATUTS - CONTACT
SITE FILIÈRES MARITIMES : PECHE - CULTURES MARINES - MILIEUX DE PRODUCTION - OUTILS
MENTIONS LÉGALES - Dernière mise à jour : 27/07/2017